Kader sauve Nouakchott

Photo 002


08 juin 1976, le Polisario tente d’occuper Nouakchott, Kader intervient à bord de son avion à Oum Tounsi, il raconte:

 

« Je compris que j’approchais l’ennemi. Quelques minutes plus tard, je reconnus l’Escadron du Lieutenant Ney grâce à la couleur de ses véhicules qui étaient éparpillés, apparemment d’une manière involontaire. Aucune liaison radiophonique n’était possible entre cet Escadron et moi. Je parvins alors à me poser sur la route à ses cotés pour avoir des informations précises sur la situation. Celle-ci n’était pas brillante. En effet, le Lieutenant Ney et le Capitaine Sao qui l’avait rejoint quelques minutes avant que je me pose, m’ont expliqué rapidement que l’ennemi tentait de les encercler et les empêchait de sortir leurs véhicules ensablés. Les positions de cet ennemi me furent alors indiquées et je décollai aussitôt prenant par un virage serré la direction de l’ennemi que je n’ai pas tardé à voir. Il avait déployé ses forces dans la Sebkha de Moutounsi et tentait une manœuvre d’encerclement de notre Escadron stationné sur la route. Les éléments de têtes n’étaient plus loin des premières lignes amies. Je pris alors à partie cet ennemi, faisant effort sur ses concentrations et sur sa logistique. La surprise fut payante. L’ennemi fut pris de panique. Il crut à une attaque de l’aviation marocaine. Je pris contact alors avec le CEMN et lui rendit compte de la situation… »  Extrait des mémoires inachevés du Colonel Kader.

 

Cette opération fut l’une des plus audacieuses du conflit du Sahara. Le polisario y perdit son leader légendaire Moustapha Seyid El Oueli, rattrapé et abattu par l’aviation à Oum Tounsi à 80 Kilomètres  au nord de Nouakchott.

 

Live Support