Témoigne extrait du livre : La Mauritanie entre le pouvoir civil et pouvoir militaire, par Mohamed Lemine ould Meymoun

Kader2


« Kader a donc comme l’a si bien dit le président Daddah un des héros de la guerre du Sahara Occidental, cette guerre méconnue. Directeur du GARIM, l’armée de l’air dont il était la cheville ouvrière, il a été avec ses hommes un auxiliaire indispensable aux forces armées et de sécurité dans leur combat quotidien contre l’ennemi. Kader a participé à toutes les attaques, toutes les poursuites, toutes les batailles. Il a toujours ravitaillé son camp, dans les moments difficiles, en armes, munitions, matériels de combat et vivres.

Son avion personnel était une véritable ambulance volante. Il a sauvé plus d’une vie et a failli perdre la sienne au plus fort des combats.

Le colonel Kader, il faut le rappeler aussi, est le seul officier de l’armée mauritanienne cité deux fois à l’ordre de la nation pour faits de guerre. Il est par ailleurs le seul officier à avoir pratiqué toutes les disciplines militaires.

C’est ainsi qu’il fera successivement la cavalerie, les troupes aéroportées, l’infanterie avant de passer à l’aviation où il obtiendra avec succès tous les brevets de pilotages requis. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Live Support